Accueil » Isolation et chauffage » L’isolation d’une maison en bois
isolation d’une maison en bois

L’isolation d’une maison en bois

Le bois est, par nature, un matériau intéressant en ce qui concerne l’isolation. Connu pour ses bonnes performances thermiques, il conserve bien la chaleur comme la fraîcheur. Néanmoins, une isolation complémentaire est nécessaire pour profiter de bonnes conditions de vie.

Pour une maison écologique : les isolants naturels

De plus en plus de particuliers choisissent des isolants naturels pour leur maison en bois. Très sains, ils permettent de réduire l’impact environnemental de son habitation et donc, de faire un geste pour la planète. Le chanvre et le lin, issus de l’agriculture, font partie des plus appréciés. Si le premier est antibactérien et sans danger pour la santé, la laine de lin a également de bonnes capacités d’isolation et est surtout beaucoup plus facile à travailler. Néanmoins, le liège est certainement considéré comme le meilleur isolant naturel. Issu du chêne-liège, il fait partie des meilleurs isolants phoniques et thermiques car il a l’avantage d’être imputrescible, ininflammable et résistant aux attaques extérieures (insectes, rongeurs…). La laine de bois ou encore la ouate de cellulose sont également de bons isolants bien qu’ils soient moins connus.

Les nouveaux isolants

Si les isolants naturels ont le vent en poupe, beaucoup de particuliers choisissent encore des isolants minéraux classiques comme la laine de verre ou la laine de roche. Depuis peu, de nouveaux isolants sont pourtant arrivés sur le marché. On peut tout d’abord citer la peinture isolante. A l’origine, cette dernière a été développée pour un usage spatial, son avantage principal étant sa faible épaisseur et sa praticité. En effet, une surface peinte avec cette dernière est parfaitement isolée car la chaleur n’est pas absorbée ce qui la rend aussi efficace que 20 centimètres de laine de roche. Les panneaux d’isolants sous vide, autrement appelés PIV, sont également très efficaces. Ils contiennent un matériau nanoporeaux et s’adaptent très facilement aux surfaces planes. Ainsi, ils sont extrêmement performants tout en permettant un gain de place particulièrement notable. Malheureusement, leur prix est encore assez élevé ce qui les rend peu accessibles.